Avoir un comportement sûr dans le cyberespace

Internet fait partie de notre quotidien. Nous lisons les dernières nouvelles en ligne, consultons nos horaires, payons nos factures et communiquons avec des amis. Or l’Internet comporte aussi des dangers. Des criminels tentent sans cesse de trouver un accès à vos données personnelles sur vos ordinateurs, smartphones et tablettes. S’ils y parviennent, les dégâts peuvent être considérables pour vos appareils et pour vous-mêmes. Prenez le temps de découvrir nos S-U-P-E-R astuces afin de profiter en toute sécurité du cyberespace.

Chaque mois, en Suisse, se produisent en moyenne 25 000 attaques de logiciels malveillants.

22 % des internautes suisses ont déjà été victimes d’une attaque causée par un virus ou un logiciel malveillant.

22 % des ordinateurs privés en Suisse ne sont pas équipés d’une protection antivirus.

Près de 50 % de tous les internautes suisses ont déjà été victimes d’une usurpation d’identité.

CRIMINALITÉ SUR INTERNET:
FAITES PREUVE DE PRUDENCE!

Prochainement: les formes de cybercriminalité les plus répandues.
De plus amples informations suivront à partir du 5 septembre.

5 astuces pour votre sécurité numérique

S comme Sauvegarder

Sécurisez vos données, et évitez le naufrage.

Sauvegardez régulièrement vos données sur au moins un autre support.

U comme Utiliser ses mises à jour

Evitez les avaries, et vous mettrez les pirates en échec.

Mettez à jour votre système, vos programmes et vos applis en installant les versions les plus récentes.

P comme Protéger

Préservez-vous, aussi sur Internet.

Assurez-vous d’avoir installé un antivirus sur votre appareil.

E comme Equiper ses accès d’un mot de passe fort

Verrouillez vos accès pour éviter toute intrusion.

Connectez-vous exclusivement avec des mots de passe forts.

R comme Réduire

Soyez futés, aussi en ligne.

Réduisez les risques d’escroquerie dans le cyberespace en faisant preuve d’une bonne dose de méfiance.

Evitez les avaries, et vous ferez échec aux pirates.

« Le plus grand danger vient aujourd’hui des rançongiciels. En verrouillant les données d’un ordinateur, ils permettent d’exercer un chantage sur les utilisateurs. »

Ivan Bütler, fondateur de Compass Security

« L’offre semblait crédible – un prix correct, un fournisseur parlant bien ma langue et détenant un compte UBS. Et pourtant, j’aurais dû être plus méfiant. »

Une victime

Informations complémentaires et points de contact

Points de Contact

La Prévention Suisse de la Criminalité et les corps de police cantonaux et municipaux (www.skppsc.ch)

« eBanking – en toute sécurité ! » (EBAS) (www.ebas.ch)

Le Centre national pour la cybersécurité NCSC (www.ncsc.admin.ch)

iBarry – La plateforme pour la sécurité sur Internet (www.ibarry.ch)

Cybercrimepolice (www.cybercrimepolice.ch)